Un jour - David Nicholls

 

« Un petit bijou d'humour narquois, une comédie chaplinesque ou les coeurs battent à retardement, sous la bourrasque des désillusions. »
André Clavel, L'Express​

 


Un jour


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION

 


France : 2 février 2012 - Poche (Fr)


 

 


 10/18, 2015

Langue : français

Collection : Littérature étrangère


16/18, 2012

Langue : français


Belfond, 2011

Langue : français


 Vintage Books, 2010

Langue : anglais


Knopf Doubleday Publishing Group, 2010

Langue : français


Hodder & Stoughton, 2009

Langue : français


 


RESUME


Comédie de moeurs, tableau social de l'Angleterre des vingt dernières années, mais surtout sublime histoire d'amour, "Un jour" est le livre qui a fait chavirer l'Europe tout entière. Superbement construit, un roman drôle et lucide sur l'amitié, le passage à l'âge adulte, les occasions manquées, les illusions perdues.

Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant.
Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.

Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.

D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.


EXTRAIT


« Si tu me fais marcher, si tu me laisses tomber ou que tu joues un double jeu avec moi, je te tuerai, tu entends? Je te jure que je t'arracherai le coeur à mains nues!

- Je ne ferai rien de tout ça, Em.

- Vraiment?

- Je te le promets.»

Elle fronça les sourcils, puis l'étreignit de nouveau et enfonça le visage dans son épaule en lâchant un cri presque rageur.

« Qu'est-ce qu'il y a? s'enquit-il, alarmé.

- Rien. Rien du tou. Je croyais que... » Elle leva les yeux vers lui. « Je croyais que j'avais enfin réussi à me débarrasser de toi.

- Te débarrasser de moi? Je ne pense pas que ce soit possible», répondit-il.

 

"Je commence à en avoir marre de t'entendre répéter que tu n'es pas séduisante, Emma. Cesse de te dénigrer comme ça, c'est vraiment lassant. J'irais même jusqu'à dire que tu prends plaisir à être déçue et à te décevoir toi-même, parce que c'est plus facile, pas vrai ? L'échec et l'insatisfaction sont plus facile que la réussite, parce que tu peux les tourner en dérision. Je t'agace ? J' espère bien... "

 

"Alors... c'est peut-être fini, déclara-t-elle.

— Fini ? Qu'est-ce qui est fini ?

— Nous. Toi et moi. Notre amitié. J'avais des tas de choses à te raconter ce soir, Dex. J'avais besoin de te parler. De Ian et moi. C'est normal, non ? J'avais besoin de te parler parce que tu es mon ami... mais je n'ai pas pu le faire. Et si je ne peux pas te parler, à quoi on sert, toi et moi ?

— A quoi on sert ? répéta-t-il, outré. Mais...

— Tu le dis toi-même : les gens changent. C'est comme ça... Pas la peine d'en faire un plat ! Il suffit de tirer un trait et de passer à autre chose. C'est ça le principe, non ?

— Ouais, mais je pensais pas à "nous"...

— Pourquoi ?

— Parce que nous, c'est... spécial. On est amis pour la vie ! Dex et Em, Em et Dex. Pas vrai ?"

Elle haussa les épaules. "On s'est peut-être lassés l'un de l'autre en vieillissant."


 

BANDE ANNONCE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/05/2017