Avant Toi - Jojo Moyes

 

— C’est là où tout a commencé.

[...]

— C’est notre histoire, dit-il.


AVANT TOI - JOJO MOYES

( 2 Livres ) 


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION

 


France : 18 novembre 2016 (Fr)

Canada : 14 mai 2013 (Fr)

Canada : 15 avril 2014 - Poche (Fr)

USA : 1 janvier 2012 (Eng)


 

 


De Kern, 2013

 

Langue : Néerlandais

Collection : ebook


De Fontein Romans & Spanning, 2013

Langue : Néerlandais


Turtleback Books, 2013

Langue : Anglaise


 Playaway, 2013

Langue : Anglaise


Weltbild, 2013

Langue : Allemand


Rowohlt ebook, 2013

Langue : Allemand


Porto Editora,  2013

Langue : portugais


Ikar2013

Langue : Tcheque


 Xepmec, 2013

Langue : bulgare


Bastion, 2013

Langue : Norvégien


De Kern, 2013

Langue : Néerlandais


Pegasus Yay?nlar?2013

Langue : Turc


Intrinseca2013

Langue : portugais


Mondadori2013

Langue : italien

 


 Gramedia Pustaka Utama, 2013

 

Langue : indonésien


Thorndike Press, 2013

Langue : Anglaise


Milady,2013

Langue : française

Collection : Kindle


Large Print Press, 2013

Langue : Anglaise


Kirjastus Kunst, 2013

Langue : Estonien


Kindler Verlag, 2013

Langue : Allemand


Swiat Ksiazkin2013

Langue : Polonais


Michael Joseph , 2012

Langue : Anglais (UK)


Pamela Dorman Books , 2012

Langue : Anglaise


Cartaphilus Kiadói KFT, 2012

Langue : Hongrois

 


Printz Publishing, 2012

Langue : suédois


Viking Adult, 2012

Langue : Anglaise

Collection : Kindle


Jotema, 2012

Langue : Lithuanien


Profil Kniga, 2012

Langue : Croate


Penguin Books Ltd, 2012

Langue : Anglaise

Collection : ebook


 Alnari, 2012

Langue : Serbe


Cicero, 2012

Langue : danois


Whole Story Audiobooks, 2012

Langue : Anglaise

Collection : Audio CD


 


RESUME


Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c'est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l'angleterre, elle se démène pour dégotter un job qui lui permettra d'apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C'est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis. 


EXTRAIT


— C’est une chemise neuve. Ça vous gêne beaucoup ?
— Non, bien sûr. Je me suis dit que j’allais vous en parler pour le plaisir de la conversation.
— Est-ce qu’on a des ciseaux dans le sac ?
— Je ne sais pas, Clark. Croyez-moi si vous voulez, mais il m’arrive rarement de préparer les bagages.
Il n’y avait pas de ciseaux. J’ai jeté un coup d’œil derrière nous, dans les rangées où le public s’installait tranquillement ; certains bavardaient à voix basse, d’autres examinaient le programme. Si Will ne parvenait pas à se détendre, cette sortie promettait d’être gâchée. Je ne pouvais pas m’offrir le luxe d’un nouveau désastre.
— Ne bougez pas, ai-je dit.
— Pourquoi…
Avant qu’il ne puisse achever sa question, je me suis penchée, j’ai doucement écarté le col de sa chemise de son cou, posé ma bouche tout contre et coincé l’étiquette entre mes incisives. Il m’a fallu quelques secondes pour en venir à bout. Les yeux fermés, je me suis efforcée d’oublier son odeur d’homme fraîchement lavé, la sensation de sa peau contre la mienne, l’incongruité de ce que je faisais. Puis je l’ai sentie qui lâchait. J’ai relevé la tête et ouvert les yeux, triomphante, l’étiquette vaincue entre les dents.
— Je l’ai eue ! ai-je dit en retirant l’intruse de ma bouche pour la balancer entre les fauteuils.
Will me regardait bouche bée.
— Quoi ?
Je me suis retournée pour surprendre quelques spectateurs qui, subitement, se sont mis à trouver leur programme absolument fascinant. Puis je suis revenue à Will.
— Oh, allez. Ce n’est pas comme s’ils n’avaient jamais vu une fille jouer à mordiller le cou d’un monsieur.
Apparemment, j’étais parvenue à le réduire au silence. Will a cligné des yeux une ou deux fois, et paru sur le point de secouer la tête. Non sans un certain plaisir amusé, j’ai vu que son cou était devenu tout rouge.
— Je crois, ai-je dit en lissant ma robe, que nous devrions tous deux être contents que cette étiquette n’ait pas été dans votre pantalon.

 

Et puis, comme la piste se vidait provisoirement avant la danse suivante, j’ai parlé sans même mesurer ce que je disais.
— Qu’en dites-vous, Will ? Vous ne me feriez pas un peu valser ?
— Quoi ?
— Allez. Donnons à tous ces cons un vrai sujet de conversation.
— Merveilleux, a dit Mary en levant son verre. Voilà une putain d’idée !
— Allez, on y va, pendant que ce sont les slows. Parce que je ne vous vois pas vous lancer dans un pogo en fauteuil roulant.

 

- Oh, bon Dieu ... ! s'est-il exclamé en faisant pivoter son fauteuil. Épargnez-moi vos analyses psychologiques, a-t-il lancé sur un ton cinglant. Allez donc lire vos putains de magazines à scandales, ou faire ce que vous faites quand vous ne préparez pas du thé.
[...]
- Ce n'est pas la peine de vous comporter comme un con.
[...]
- Quoi ?
- Vous avez traité vos amis comme de la merde. Soit. Ils l'ont probablement mérité. Mais moi, je viens ici chaque jour pour faire de mon mieux. Alors j'apprécierais que vous ne me pourrissiez pas l'existence.
Will a écarquillé les yeux. Un instant s'est encore écoulé avant qu'il ne prenne la parole.


 

BANDE ANNONCE

 

« Drôle, émouvant, et toujours imprévisible ! » New York Times.

« Comment ne pas être sous le charme ? » People.

« Une exploration de la famille et de la société, un soupçon de sentiments, c’est bon pour le moral, et servi avec un humour à toute épreuve. » Kirkus.


TOME 2 : APRES TOI



 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION


France : 8 avril 2015 (Fr)

Canada : 8 mars 2015 (Fr)


 


Milady Littérature, 2017

Langue : française

Collection : Kindle


 Vulkan izdavaštvo, 2016

Langue : Serbe


 Gummerus, 2016

Langue : finlandais


Xepmec, 2016

Langue : bulgare


De Fontein Romans & Spanning2016

Langue : Néerlandais


 Miedzy Slowami, 2016

Langue : Polonais


Suma, 2016

Langue : Espagnol


Intrinseca, 2016

Langue : portugais

Collection : ebook


 Printz Publishing, 2016

Langue : suédois


 Ikar , 2016

Langue : slovaque


Cartaphilus, 2016

Langue : Hongrois


Gramedia Pustaka Utama, 2016

Langue : indonésien


 Large Print Press, 2016

Langue : Anglaise


Pegasus Yay?nlar?, 2016

Langue : Turc


 Penguin Books Ltd, 2016

Langue : Anglaise


Mondadori, 2016

Langue : italien


Uitgeverij de Fontein, 2016

Langue : Néerlandais


 Jotema, 2015

Langue : Lithuanien


Michael Joseph, 2015

Langue : Anglaise


Wunderlich, 2015

Langue : Allemand


Cicero, 2015

Langue : danois


Bastion Forlag, 2015

Langue : Norvégien


Viking Books2015

Langue : Anglaise


 


RESUME


Un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.


EXTRAITS


Je chérissais la mémoire d'un homme qui avait ouvert tout un monde devant moi, mais qui ne m'avait pas assez aimée pour vouloir y rester.

 

"D'après toi, ça prend combien de temps pour se remettre de la mort de quelqu'un? Quelqu'un qu'on aimait vraiment.
Je ne savais pas pourquoi je lui avais posé la question. Elle était brutale, presque cruelle étant donné les circonstances. Peut être avais-je peur que le baiseur en série fasse encore des siennes.
La surprise de Sam se lut un instant sur son visage.
- Ah. Euh... 
Il plongea les yeux au fond de sa tasse, puis releva la tête, le regard perdu au loin dans la pénombre de la campagne.
- ... je ne suis pas sûr qu'on s'en remette jamais complètement, dit-il enfin.
- Joyeuse perspective.
- Non. Vraiment. J'y ai beaucoup songé. On apprend à vivre avec. Avec eux. Parce qu'ils restent en nous, même s'ils ne sont plus là en chair et en os. Ce n'est plus le chagrin dévastateur du début, celui qui te submerge, te donne envie de pleurer en permanence, te fait ressentir cette espèce de colère insensée contre tous les idiots qui sont toujours en vie alors que la personne que tu aimes est morte... Non, c'est juste un vide dont tu dois apprendre à t'accommoder. C'est comme si un trou s'était formé en toi et que tu devais l'accepter sans broncher. Je ne sais pas. C'est comme... comme si tu étais un petit pain et que tu devenais un donut."


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16/04/2017