Love Letters to the Dead - Ava Dellaira


Love letters to the dead


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION

 


France : 15 mai 2014 (Fr)

France : 8 octobre 2015 - Poche (Fr)

Canada : 19 mai 2014 (Fr)

USA : 1 avril 2014 (Eng)


 

 


Michel Lafon Poche, 2015

Langue : français 


Michel Lafon, 2014

Langue : Français 


Farrar Straus & Giroux, 2014

Langue : Anglaise


 


RESUME


Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.


EXTRAIT


« - Je me suis trompé à propos de ce que je t'ai dit sur le fait de sauver les gens... Ce n'est pas vrai. Tu penses peut-être le contraire parce que as très envie que quelqu'un te sauve ou de sauver quelqu'un. Mais, en fait, personne d'autre que toi ne peut te sauver. Te sauver de toi-même. Tu t'endors au pied de la montagne et le loup arrive. Et tu espères que quelqu'un va te réveiller. Ou le chasser. Ou le tuer. Mais quand tu te rends-compte que le loup est à l'intérieur de toi, là tu comprends. Que tu ne peux pas lui échapper. Et personne parmi ceux qui t'aiment ne peut tuer le loup, car il fait partie de toi. Quand ils le regardent, ils voient ton visage. Et ils ne tireront pas. »

 

"Ces lettres, j'ai conscience de les avoir écrites à des êtres sans adresse ici-bas. Je sais bien que vous êtes morts. Mais je vous entends. Tous, je vous entends « Nous avons eu une vie. Une vie qui a compté.»"

 

"(A Kurt Cobain)

Quand elle (sa fille) aura besoin de toi, tu ne seras pas là. Tu t'en fous où quoi ? Comment as-tu pu lui faire ça ?

Tu sais ce qu'elle aura à la place d'un père ? Ta dernière lettre. Tu y a pensé, en l'écrivant, que ses mots allaient assombrir sa vie ? "J'ai une femme divine qui respire l'ambition et la compassion, et une fille qui me rappelle trop ce que j'ai été, qui déborde d'amour et de joie, qui embrasse tout ceux qu'elle croise car, pour elle, tout le monde est bon et personne ne peut lui faire de mal. Et ça me terrifie, presque à me paralyser. Je ne supporte pas l'idée que Frances devienne ce que je suis devenus, un rocker minable, autodestructeur et mortifère."

As-tu pensé en écrivant ces mots, en te donnant la mort, que tu lui as volé l'innocence que tu aimais chez elle ?

Qu'à jamais tu as changé ce cœur emplie de joie ? Tu as été le premier à lui faire du mal. Tu es celui par qui le danger est entré dans sa vie.

Je ne sais pas pourquoi je t'ai écris toutes ces lettres.

Je pensais que tu avais compris.

Mais tu es parti, toi aussi.

Comme les autres."


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.