Delirium - Lauren Olivier


DELIRIUM - LAUREN OLIVIER


SOMMAIRE


TOME 1 : DELIRIUM

TOME 2 : PANDEMONIUM

TOME 3 : REQUIEM


 

 


TOME 1 : DELIRIUM



RESUME


Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour "la Procédure", Lena fait une rencontre inattendue... Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes… 
"Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge."

Dans ce monde, l'amour est interdit...
Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. À dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "Protocole" et subissent une opération du cerveau : aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne se laissent guider par les sentiments. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer qu'une rencontre va tout faire basculer.

Imaginée qu'on vous prive de tout sentiments. Que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu'où iriez-vous pour garder le droit d'aimer ?


EXTRAIT


"Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça."

 

"« Si l'amour conduit à la folie, alors je veux perdre la raison.

Si l'amour est une maladie, alors je veux être contaminée.

Si l'amour est une vérité, alors je préfère une seule seconde de cette vie, qu'une éternité de mensonges.»

 

"Érigez des murs jusqu'au ciel et je trouverai le moyen de m'envoler pour les franchir.

Essayez de m.immobiliser avec cent mille bras et je trouverai le moyen de résister.

Et je ne suis pas la seule. Nous sommes plus nombreux que vous le pensez.

À refuser d'abandonner tout espoir.À refuser de garder les pieds sur terre.

À aimer dans un monde sans murs, à aimer jusque dans la haine, à aimer lorsque les espoirs sont perdus, à aimer sans peur."

 

"J'ignore combien de temps je cours.Des heures peut être,ou des jours.Alex m'a dit de courir,alors je cours."

 

"-Et je t'aime aussi. Il faut que tu le saches, c'est important.

Ses doigts suivent le contour de ma mâchoire, effleurent mes lèvres.Et quelque chose se produit.Alors que je me tiens entre deux bennes immondes dans une ruelle minable et que le monde entier s'effondre autour de moi, en entendant la déclaration d' Alex, la peur qui m'habite depuis que j'ai appris à marcher, depuis que j'ai été en âge de comprendre que je nourissais en mon sang une chose grave, putride et malade, une chose qu'il fallait supprimer à tout prix, depuis qu'on m'a enseigné que j'était un battement de coeur de l'irréparable, cette peur s'envole. Et cette chose, au coeur de mon coeur, au sein de mon sein se déploie tel un drapeau... grâce à elle, je me sens plus forte que jamais.J'ouvre la bouche et je dis:

- Je t'aime aussi."


 

 


TOME 2 : PANDEMONIUM



RESUME


Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides - les résistants au système - réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable...


EXTRAITS


"-Je crois...je crois que tu me l'as transmis, halète-t-il.Le deliria.

-L'amour, rectifié-je en lui serrant la taille.Dis le mot.Il hésite à peine une seconde.

-L'amour..."

 

" — Un jour, quand j’étais très petit, j’ai vu deux personnes s’embrasser en public.
_ Tu veux dire à un mariage ? Pour sceller leur union ?
Il secoue la tête.
(...)
— Quoi ?
— Ils s’embrassaient avec la langue.
(...) 
— Comment as-tu réagi ?
— Tu veux entendre un truc rigolo ? J’ai d’abord cru qu’il la mangeait."

 

"Alex adorait les livres ; j'ai découvert la poésie grâce à lui. C'est aussi pour ça que je m'interdis de lire."


 

 


TOME 3 : REQUIEM



RESUME


Alex est revenu. Le premier amour de Lena n'est pas mort.
Mais il a changé.
Les mois de torture, la lutte de chaque jour dans une nature hostile, la menace qui pèse sur la résistance plus grande que jamais: Alex n'est plus le même. 
Hana non plus. Hana qui a été opéré.
Hana qui va se marier. Hana qui doute. 

Imaginez qu'on vous prive de tout sentiment. 
Que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénué de sens. 
Jusqu'où iriez-vous pour garder le droit d'aimer?


EXTRAIT


« Nous voulions la liberté d'aimer. Nous voulions la liberté de choisir. Maintenant nous devons nous battre pour l'avoir. »

 

« - Où est Julian ? demandé-je. Et Alex ?
Une nouvelle hésitation. Cette fois, Hunter se débat pour retenir un éclat de rire. Il est complétement soûl - je le devine au tache rouges qui constellent ses joues.
- Dehors, me répond Bram avant de laisser échapper un ricanement.
Aussitôt, Hunter éclate de rire.
- Dehors ? Tout les deux ?
Je me redresse ; l’irritation s'ajoute à ma confusion. Face à leur mutisme, j'insiste.
- Qu'est-ce qu'ils font ?
Bram s'efforce de se contrôler.
- Julian voulait apprendre à se battre...
Hunter termine sa phrase :
- Et Alex s'est porté volontaire pour lui donner un cours. »


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.