Legend - Mare Lu

 


LEGEND - MARIE LU


SOMMAIRE 


TOME 1 : LEGEND

TOME 2 : PRODIGE

TOME 3 : CHAMPION


 

 


TOME 1 : LEGEND



14 SEPTEMBRE 2012


 


RESUME


"June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. 
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. 
Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. 
Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?"


EXTRAITS

 


« - ...Je ne t'ai jamais poser la question à propos de ton nom de rue. Pourquoi "Day" ? pourquoi "Jour" ?
- Un jour, c'est vingt-quatre heures. Vingt-quatre heures pendant lesquelles tout est possible. Tu vis dans l'instant, tu meurs dans l'instant, tu affrontes la vis un jour à la fois.
Il regarde en direction de la porte ouverte. Un sombre rideau de pluie cache le monde extérieur.
- Tu essaies d'atteindre la lumière, ajoute-t-il. »

"June : J'ai à peine terminé ma phrase qu'il se penche vers moi et pose la main sur ma joue, puis sur ma nuque. Ma formation aurait dû e pousser à lui saisir le poignet pour lui porter une clé de bras et l'immobiliser à terre. Pourtant, je reste assise', immobile. Il m'attire vers lui et j'inspire un grand coup avant que nos lèvres se touchent.

Sa bouche a encore le goût du vin. Il m'embrasse avec tendresse puis, comme si ce baiser n'avait fait qu'aiguiser son appétit, il me plaque contre le mur et sa langue se fait plus insistante."

"-Je ne sais pas si quelqu'un t'a déjà dit ça..., souffle t-il avec une telle tendresse que je ne peux m'empêcher de lever la tête pour le regarder.(...) Mais tu es vraiment très séduisante.
(...)
- Je pourrais dire la même chose de toi. (Je fais une pause). Au cas où tu ne le saurais pas. 
Un sourire se dessine lentement sur ses lèvres.
-Oh ! mais je le sais. Fais-moi confiance sur ce point."

"-Tu es un génie, me dit-il. Alors comment peux-tu être assez idiote pour rester avec quelqu'un comme moi ?
Je ferme les yeux au contact de sa main.
-Dans ce cas, nous sommes tous les deux des idiots."

"-Tu as tout sacrifié, dis-je en essuyant les gouttes qui perlent aux cils de June. Ta vie. Tes certitudes... Pourquoi as-tu fait ça pour moi ?
June n'a jamais été plus belle que maintenant, sans fard, sincère, si vulnérable et pourtant invincible. Un éclair déchire le ciel et fait briller ses yeux sombres comme des pépites d'or.
-Parce que tu avais raison, murmure-t-elle. Tu avais raison sur tout.
Je l'attire contre moi. Elle essuie une larme sur ma joue et m'embrasse avant de nicher sa tête au creux de mon épaule. Je m'autorise enfin à pleurer."


 

 


TOME 2 : PRODIGE



13 SEPTEMBRE 2013



RESUME


Quand deux ennemis jurés forment la plus improbable des alliances... 

June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés a Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s´enfuir. Mais il y a une condition. Prêts a tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées. Pourtant, June doute : et s´ils s'apprêtaient à plonger le pays dans la guerre civile ? Déchirée entre son sens du devoir, ses intuitions et ses sentiments, elle devra prendre la décision la plus difficile de son existence. Et Day aura-t-il suffisamment confiance en sa nouvelle complice pour remettre sa vie et celle des siens entre ses mains ?


EXTRAITS


« Mais je sens l'adieu dans son baiser et, soudain je n'ai plus la force de retenir mes larmes. Il tremble. Son visage est humide. Je m'accroche à lui de crainte qu'il disparaisse à l'instant où je le lâcherai, de crainte de me retrouver seule dans cette pièce sombre, seule dans le néant.
Day, le garçon des rues qui ne possédait rien d'autre que les vêtements qu'il portait et un éclat de franchise dans ses yeux, le maître de mon cœur.
Le garçon dont l'âme rivalise de beauté avec son corps.
Un rayon de lumière dans un monde de ténèbres.
Mon rayon de lumière. »

"— Nous sommes tous les deux dans cette histoire, d’accord ? murmure-t-il. Toi et moi ? Tu es sûre que c’est ce que tu veux ?

Il parle avec un soupçon de culpabilité dans la voix.
— Oui, dis-je. J’ai pris ma décision.
Day m’attire contre lui et nos nez se touchent.
— Je t’aime, dit-il.
Mon cœur chavire en entendant sa voix chargée de désir, mais la partie pratique de mon cerveau sonne soudain l’alarme. C’est une déclaration des plus improbables ! lance-t-elle sur ton moqueur. Il y a un mois, il ne te connaissait même pas !
— Non, je ne crois pas, dis-je en bafouillant. Pas encore.
Il fronce les sourcils comme si je l’avais blessé.
— Je suis sérieux, affirme-t-il en effleurant mes lèvres."

« - Tu sais, dit-il enfin. Je me demande parfois ce qui se serait passé si nous nous étions rencontrés... dans un contexte normal. Comme tout le monde. Si je t'avais croisée dans une rue par un matin ensoleillé. Si je t'avais trouvée jolie au point de m'arrêter, de faire demi-tour et de te prendre la main en disant : « Salut, je m'appelle Daniel. » 
Je ferme les yeux en imaginant cette scène qui me réchauffe le cœur. Tout aurait été si facile, si tranquille.
- Si seulement, murmuré-je. »

« - Je m'appelle Day. (Ma voix fait trembler l'air.) J'ai combattu les injustices contre lesquelles vous protestez ce soir. J'ai connu les souffrances que vous avez endurées. Comme vous, j'ai vu des parents et des amies mourir des mains des soldats de la République.
Je cligne des yeux pour chasser les souvenirs qui menacent de me submerger.
Continue !
- J'ai eu faim. J'ai été battu, humilié, torturé, insulté et réduit au silence. J'ai risqué ma vie pour vous et vous avez risqué la vôtre pour moi. Nous avons risqué nos vies pour notre pays. Pas le pays dans lequel nous vivons aujourd'hui, mais le pays de nos rêves. Vous êtes tous, jusqu'au dernier d'entre vous, des héros ! »


 

 


TOME 3 : CHAMPION



18 JUIN 2014


 


RESUME


Il est une légende. 
Elle est un prodige. 
Qui sera le champion? 

June et Day ont beaucoup sacrifié pour le peuple de la République - et pour les autres - et maintenant leur pays entame une nouvelle existence. June revient dans les bonnes grâces de la République, travaillant au sein de l'élite du gouvernement comme Première Élue alors que Day a été affecté à un poste de militaire de haut niveau. Mais ni l'un ni l'autre n'aurait pu prévoir les circonstances qui les réuniront de nouveau. Juste au moment où un traité de paix est imminent, une épidémie de peste provoque la panique dans les colonies, et la guerre menace les villes frontalières de la République. Cette nouvelle souche de peste est plus mortelle que jamais, et June est la seule qui connaît la clé de la défense de son pays. Mais sauver la vie de milliers de personnes signifiera de demander à celui qu'elle aime de renoncer à tout ce qu'il a.


EXTRAITS


« - Tu me rends fou, June, murmure-t-il dans mes cheveux.
Tu es la personne la plus effrayante, la plus intelligente et la plus courageuse que je connaisse. Parfois, j'ai du mal à garder mon souffle parce-que je fais tellement d'efforts pour rester à ta hauteur. Il n'y aura jamais plus quelqu'un comme toi. Tu le sais, n'est-ce pas ? 

J'incline la tête pour le regarder. Ses yeux reflètent les lumières lointaines des JumboTron, un arc-en-ciel de couleurs nocturnes.

- Des milliards de gens naîtront et parcourront ce monde, June, mais il n'y aura jamais plus quelqu'un comme toi. »

"June
-Je pense ne plus me soucier de toi, que les choses sont plus faciles car tu es loin de moi, et tout d'un coup je suis a nouveau ici.
Day s'arrête pour me regarder. L'angoisse dans son regard est un couteau tranchant dans mon coeur.
- Pourquoi dois-je le faire pour moi-même ?
Je le vois et je sens qu'il a maintenant les larmes aux yeux. C'est plus que ce que je peux supporter. Il s'eloigne de quelques pas et puis se retourne comme un animal en cage.
-Tu m'aimes encore ?"

"- Qu'est-ce que c'est ?
- Un couteau à beurre.
Day fronce les sourcils, glisse son doigt le long de son bord arrondi. 
- Ceci, murmure t-il, n'est pas un couteau."

« Il s'interrompt pour me regarder. Le spectacle de son angoisse me foudroie.
- Pourquoi est-ce que je me fais ça ? Je te vois et je me sens…
Ses yeux s'emplissent de larmes . C'en est plus que je ne peux en supporter. Il s'éloigne de deux pas et revient vers moi, comme un animal en cage.
- Est-ce que tu m'aimes seulement ? demande-t-il brusquement. (Il me saisit par les épaules) Je t'ai dit ce que j'éprouvais pour toi et mon sentiments n'ont pas changé. Mais toi, tu ne m'as jamais rien dit. Et je suis incapable de deviner ce que tu penses de moi. Et puis tu m'as donné cet anneau… ( Il s'interrompit de nouveau et lève la main.) Je suis complètement perdu.
Il se rapproche et je sens ses lèvres effleurer mon oreille. Je tremble comme une feuille.
- Est-ce que tu en as la moindre idée ? demande-t-il d'une voix douce, rauque et brisée. Est-ce que tu as la moindre idée de … combien je voudrais… (Il s'écarte assez longtemps pour me regarder dans les yeux d'un air désespéré.) Si tu ne m'aimes pas, dis-le-moi. Il faut que tu m'aides. Si tu n'éprouves rien pour moi, ce sera clair. Ce sera plus facile de rester loin de toi, hein ? Je pourrai me faire une raison. (Il parle comme s'il essayait de se convaincre.) Je pourrais me faire une raison si tu ne m'aimes pas.
Il prononce ces paroles comme si j'étais plus forte que lui, mais ce n'est pas le cas. Je ne supporte pas cette situation mieux que lui.
-Non, dis-je, les dents serrées et les yeux pleins de larmes. Je ne peux pas t'aider. Je ne peux pas t'aider parce que je t'aime.
Voilà, je l'ai dit.
-Je t'aime, répété-je.
Un mélange de joie et de tristesse passe sur le visage de Day. Il semble si fragile. Je comprends soudain à quel point il est sensible et vulnérable à mes paroles. Il m'aime de toute son âme. Il est ainsi. »


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.