The Dark Duet - C.J. Roberts

« Ceci n'est pas de la romance. Tu n'es pas une damoiselle en détresse et je ne suis pas le prince charmant qui vient te délivrer. »

THE DARK DUET - J.C ROBERTS

( 3 Livres ) 


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION


France : 11 octobre 2015 (Fr)

France : 11 mai 2016 (Fr) poche

USA : 20 juillet 2011 (Eng)


 

 


 

J'ai lu, 2016

Langue : français

Collection : Littérature érotique


Pygmalion, 2015

Langue : français


 


RESUME


La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son "arme" doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.

 

La fille qu'il surveille de l'autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proie habituelles. Elle n'est pas consentante, elle n'est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée... Elle sera sa conquête.

 

Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible?

 


EXTRAIT


" A présent, il était allongé contre elle et la tenait dans ses bras comme une amante, respirant ses cheveux et lui caressant le bras. Pire, il se sentait incapable de cesser. Et surtout, il n'en avait pas envie. Enroulant un bras autour de sa taille, il l'attira plus près de lui. Elle soupira. Cette petite garce avait même incliné la tête en arrière pour se blottir contre son téé-shirt. Pour qu'il l'embrasse ? Il s'en assura immédiatement en posant ses lèvres sur les siennes, tout doucement, par curiosité. Elle poussa un nouveau soupir, et sa bouche s'entrouvrit sous la sienne dans son sommeil.

 

Encouragé par sa réaction, il goûta ses lèvres de la pointe de la langue. Il était masochiste ou quoi ? Pourquoi s'infligeait-il cette torture ? Sa bouche était chaude et sucrée, avec un léger goût alcoolisé. Elle gémit doucement. Son corps s'orienta vers le sien, sa bouche cherchait la sienne. Il lui donna alors ce qu'ils désiraient tous les deux en introduisant doucement sa langue entre ses lèvres. Elle se fit soudain vorace, l'aspirant avec gourmandise, sans se reveiller. Il se retira et elle se mit à gémir, le cherchant à tâtons. Il étouffa un rire.

 

- Mmm, Caleb...murmura-t-elle dans un soupir.

 

Son rythme cardiaque s'accéléra instantanément. le sang lui battait aux oreilles. Rêvait-elle de lui ? Ou faisait-elle semblant de dormir ? S'était-elle rendu compte qu'il l'embrassait, lui avait-elle rendu son baiser de son plein gré ?

 

- Oui, Petite Chatte ? demanda-t-il avec nervosité.

 

- Mmm...répondit-elle, l'ébauche d'un sourire déformant ses lèvres.

 

Il avait envie de l'embrasser encore, mais s'en abstint. Elle voulut se tourner vers lui, mais la corde retenant son poignet l'en empêcha. Elle froça les sourcils, mais ne se réveilla toujours pas. Caleb se pencha au-dessus d'elle pour la libérer. Elle roula aussitôt contre lui et posa sa tête dans le creux de son épaule. De son bras gauche fraîchement libéré, elle l'attira contre elle. Sa jambe gauche emprisonna sa cuisse contre le matelas, sa petite chatte brûlante pressée contre sa hanche. Putain de merde. Tout cela était-il réel ? Avec résignation, il lui entoura les épaules de son bras gauche et sa main droite trouva sa place sur son propre torse à l'endroit où battait son coeur emballé. "


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION


France : 8 juin 2016 (Fr)

France : 5 juillet 2017 (Fr) poche

USA : 30 août 2012 (Eng)


 

 


 

J'ai lu, 2016

Langue : français

Collection : Littérature érotique


Pygmalion, 2015

Langue : français


 


RESUME


« Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours. Je veux partir d’ici, Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

 

Livvie est aux mains du FBI. Caleb n’est plus là. Leur amour aura-t-il plus de prix que la vengeance ?


EXTRAITS


- S'il te plaît, ne fais pas ça, chuchota doucement Livvie contre son dos.

- Pas quoi ?

- Chaque fois qu'il se passe quelque chose de beau... entre nous... tu es méchant avec moi après.

Elle se plaqua contre lui et le serra plus fort.

Le trouble de Caleb se muait en colère, mais elle avait raison. Son instinct le poussait à s'en prendre à Livvie dans l'espoir de mettre de la distance entre eux. Il l'avait traitée de lâche, menacé de l'humilier et de la violenter, et avait même baisé une autre femme sous ses yeux pour tenter de stopper ce qu'il se produisait entre eux. Sans succès. Il se trouvaient une fois de plus aux prises avec une situation émotionnellement menaçante. C'était usant.

 

ll me fit doucement lâcher prise, et quand nos yeux se rencontrèrent, je lus enfin dans les siens les émotions qu'il avait essayé de cacher, mais aussi sa résolution.

- Vis pour moi, Petite Chatte. Sois tout ce que tu ne pourras jamais être avec moi. Va à l'université. Tombe amoureuse d'un garçon normal. Oublie-moi. Le moment est venu pour toi de partir, Petite Chatte. Pour nous deux.

- Où iras-tu ?

- Mieux vaut que tu l'ignores.

Mon cœur sombra, mais je savais que j'avais perdu la bataille et ces adieux étaient définitifs. J'avais envie de l'embrasser, rien qu'un dernier baiser pour le garder dans ma mémoire, mais je savais que ce ne serait qu'une torture. je préférais me souvenir d'un dernier baiser passionné au faîte de notre relation, pas empli de tristesse et de regrets.

Je me détachais de lui et ouvris la portière.

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION

 


France : 7 décembre 2016 (Fr)

USA : 11 juin 2013 (Eng)


 

 


Pygmalion, 2015

Langue : français


 


RESUME


J’écris ceci parce que vous me l’avez demandé. Vous savez comme j'aime que l’on me supplie. En fait, vous savez probablement trop de choses et me connaissez trop bien. Qui suis-je ? Eh bien, voilà, je vais essayer de vous le faire comprendre. J'étais une pute dans ma jeunesse, un tueur depuis mon adolescence, et un monstre comme homme. Je suis l'homme qui a kidnappé Livvie. Je suis l'homme qui l’a retenu dans une pièce sombre pendant des semaines. Mais, le plus important, je suis l'homme qu'elle aime. Elle m'aime. Elle est un peu malade, n’est-ce pas ? Bien sûr, il y a plus sur notre histoire qui ne peut-être deviné en quelques phrases courtes, mais c’est une perte de temps, que de justifier mon comportement de l'époque. Je suppose que si vous lisez ceci, je n’aurai pas à vous donner de justifications. Vous vous êtes fait votre propre opinion. Vous lisez ceci parce que vous voulez connaitre le reste de l'histoire. Vous voulez savoir ce qui est arrivé en cette chaude nuit d'été en Septembre 2010, la nuit où j'ai rencontré Livvie à Paseo. Ce fut cette nuit là où ma vie a changé une fois de plus. Ça ne s’est pas exactement passé comme Livvie l’a dit. Elle a été très gentille avec moi dans le récit de notre histoire. La vérité est bien plus compliquée ...


EXTRAITS


"Un jour, j’ai sauvé Livvie. Depuis, c’est elle qui me sauve chaque jour"


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.