Private Pleasures - Samanthe Beck


PRIVATE PLEASURES - SAMANTHE BECK

( 3 Livres ) 


 


Private pleasures tome 1 private lesson


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION


DATE DE SORTIE


TOME 1


01 MARS 2017


 


MAISON D'EDITION


TOME 1


Jean-Claude Lattès, 2017

Langue : français

Collection : &moi


 


RESUME


Tout juste diplômée en médecine, Ellie retourne dans sa ville natale pour ouvrir un cabinet. Ça tombe bien, son amour de jeunesse, le parfait Roger Reynolds, est à nouveau célibataire ! Mais à en croire la rumeur, Roger serait plutôt du genre audacieux avec les femmes et Ellie craint de ne pas être à la hauteur. Lorsque Tyler, bad boy et tombeur notoire, a besoin d’une faveur de la part d’Ellie, le deal est tout trouvé : elle lui rendra service contre des leçons très particulières... Un simple échange de bons procédés ? Pas si sûr…


EXTRAIT


— J’ai de meilleures chances d’obtenir ce prêt localement.
Si je ne meurs pas avant, ajouta-t-il silencieusement, alors qu’Ellie appuyait sur l’accélérateur. Elle répondit quelque chose, qu’il n’entendit pas. L’inquiétude sincère de ses propos fut noyée par les battements de son propre cœur, lorsque la voiture s’approcha à toute allure de l’arrière d’un énorme poids lourd. Tyler s’agrippa à la poignée de la porte et appuya avec force sur une pédale de frein imaginaire. Ellie franchit sans hésiter la ligne discontinue pour commencer à doubler, alors même qu’un second camion approchait dans l’autre direction. Quelques secondes avant l’impact qui aurait dû les réduire en chair à pâté, elle rabattit la Mini sur leur voie en souplesse. Tyler se mordit la lèvre pour se retenir de hurler comme une gamine. Il lui fallut une bonne minute pour reprendre ses esprits et se souvenir qu’il devait respirer. Il se rendit alors compte qu’Ellie lui parlait :
— Tu ne crois pas ? insistait-elle.
— Hein ? demanda-t-il en s’efforçant de lâcher la poignée au-dessus de la fenêtre. Si, si. Je crois que je devrais conduire au retour.
— Mais de quoi tu parles ? Tyler, ça va ? Tu es tout pâle.
— Je suis toujours un peu pâlichon quand je frôle la mort.​

"Ca n'aurait pas été très professionnel. Il n'existait aucune raison médicale valide pour justifier une palpation de ses muscles fessiers ..."

 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.