Eleanor & Park - Rainbow Rowell


Rebecca kean tome 1 traquee


 

DATE DE SORTIE / MAISON D'EDITION

 


 

 

France : 5 juin 2014 (Fr)

Canada : 4 août 2014 (Fr)

 


 

 


 

Pocket jeunesse, 2014

Langue : français


St. Martin's Press2013

Langue : anglais


 


RESUME


Eleanor est trop ronde, trop rousse, vraiment trop mal fringuée et quand elle s’assoit à côté de lui dans le bus scolaire, Park se dit qu’elle a tout pour être la bête noire des ados du lycée. Mais son allure le fascine, lui qui essaie de se fondre dans le décor et peu à peu, un attachement improbable s’installe entre eux. Ce sentiment survivra-t-il à l’enfer quotidien qu’Eleanor vit dès qu’elle rentre chez elle ?
Une histoire d’amour poignante racontée avec des mots justes et dont on sort bouleversé.


EXTRAIT

 


-Waouh, qu'est ce qu'elle a aujourd'hui ? On dirait qu'elle vient de trucider quelqu'un juste pour le plaisir.
Park s'est retourné d'un coup. Eleanor. Elle lui souriait. 
Elle avait un sourire de pub pour dentifrice, le genre où on voit pratiquement toutes les dents. Elle devrait sourire comme ça tout le temps, se dit Park ; son visage était passé de bizarre à beau. Il avait envie de la faire sourire comme ça tout le temps.
M. Stessman a fait semblant de se prendre le tableau en entrant.
- Juste ciel, Eleanor, arrêtez. Vous m'aveuglez. Est-ce la raison pour laquelle vous gardez votre sourire pour vous, parce ce qu'il est trop radieux pour nous, pauvres hommes ?

 

"Tenir la main d'Eleanor, c'était comme tenir un papillon. Ou un battement de cœur. C'était tenir une chose pleine, et pleinement vivante."

 

« - Qu'est ce que tu veux me montrer ? 
- Rien, en fait. Je veux juste être seul avec toi une minute.
Il l'a attiré dans le fond de l'allée, où ils se sont retrouvés presque entièrement à l'abri des regards derrière une rangée d'arbres et le camping-car et la garage.
- Sérieux ? C'est vraiment une excuse pourrie. 
- Je sais, a admis Park en se tournant vers elle. La prochaine fois je me contenterais de : «Eleanor, suis-moi dans cette allée sombre, j'ai envie de t'embrasser.»
Elle n'a pas levé les yeux au ciel. Elle a pris une inspiration, puis fermé la bouche. Il apprenait à la surprendre. 
Elle a enfoncé ses mains encore plus profondément dans ses poches, alors il l'a attrapée par les coudes.
- La prochaine fois, je me contenterai de : « Eleanor, viens te planquer sous les buissons avec moi, je vais devenir fou si je ne t'embrasse pas.»

 

Elle lui a tout raconté.
Et les mains de Park se sont mises à trembler alors qu'elle n'en était même pas à la moitié.


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.