La Princesse de la Mafia - Fanny Cooper

 


LA PRINCESSE DE LA MAFIA - FANNY COOPER

Disponible sur Wattpad :)


SOMMAIRE

TOME 1 : COLLISION

TOME 2 : REDEMPTION


 


TOME 1 : COLLISION



22 JANVIER 2016


 


RESUME

 


Whitney Carlson a une existence des plus banales. Jusqu'au jour où cet homme mystérieux met les pieds dans le café où elle travaille. Alors son quotidien entier se retrouve bouleversé. Entre amour, trahison et famille, il n'y a qu'une seule règle qui prime : aucune pitié.


EXTRAITS


""Je te promets qu'où que tu sois dolcezza, je te retrouverais, et je te ramènerai saine et sauve." OSVALDO"

"Son souffle ardent m'effleure la joue, la mâchoire, et repose au niveau de mon oreille. 


- Tu es une déesse déguisée. Une reine indomptée, Whitney. Et une reine indomptée est cent fois plus dangereuse qu'une Armée préparée. Ta rancoeur se manifestera un jour ou l'autre. Je te vois, précise-t-il. 

Il recule légèrement et j'ouvre les yeux pour constater que son nez chatouille le mien. Ma bouche expire un air fiévreux, comme le tourbillon au fond de mon bas ventre. Je suis sûr que de l'extérieur j'ai l'air d'attendre autre chose. 
Les coins de ses lèvres se tord en une moue démoniaque. Il sait l'effet que ces mots et sa proximité ont sur moi. 

- Et quand tu obtiendras le pouvoir, plus rien ne pourra t'arrêter, murmure-t-il, admirateur, en scrutant chaque parcelle de mon visage, comme si il s'agissait d'une œuvre d'art. Tu te surprendras toi-même, j'en suis certain. Ce sera la huitième merveille du monde et je serai en première loge pour assister à ça. 

Puis, il se redresse. Sa chaleur s'envole, je respire à nouveau, retrouve mes repères, le coeur tambourinant."


MON AVIS

 


J'ai découvert ce livre et par la même occasion cette super auteure il y a quelques jours, j'ai eu un vrai coup de coeur.

Au début sceptique par le résumé que je trouvais assé rébarbatif et du titre qui lui ma faisait craindre un livre un peu nunuche, mais pas du tout !! On a le droit à un livre renversant avec plein de surprise et un univers complètement addicitif, De plus on a le droit à des cours d'italien qui est l'une des plus belle langue au monde :) , l'auteure arrive à nous transporter dans l'univers mafieux et toutes ses implication sans surjouer le tout. 

Le style d'écriture est super fluide et agréable , il n'y a pas de disgression à tout va bref là c'est moi qui en fait dans tous les cas ce livre est à lire impérativement surtout si vous aimez : les bad boy, la mafia, une éroïne forte, amour difficile, lien familliaux !!


TOME 2 : REDEMPTION



RESUME


"Je t'ai aimé, un peu, beaucoup, passionnément. Tu m'as déchiré un peu, beaucoup, passionnément. On était seuls contre tout le monde, la mafia, la police, la politique - de pauvres inconnues sans intérêt dans notre équation. Et pourtant tu les as laissé intervenir dans notre relation. Bousillant tout ce qu'on possédait. Réduisant mon amour à une question de pouvoir. Et quand je te regarde je ne peux que dire pauvre de toi. Par le passé, je t'ai aimé. Aujourd'hui, je te hais. Et à causes des fautes que tu as commises, demain, l'un d'entre nous va devoir mourrir." WHITNEY


EXTRAITS

 


"Douceur. 
La première fois que j'ai posé mon regard sur elle. 
Douceur. 
La première fois que ma main s'est posée sur elle. 
Douceur. 
La première fois que je l'ai entendu parler. 
Douceur. 
La première fois que l'ai embrassé. 
Quand je ferme les yeux et que je me concentre, je peux faire revenir le picotement familier au bout de mes doigts qui me traversait lorsque je les passait sur elle. Certains soirs, il me permet de m'endormir paisiblement et de rêver d'elle. 
Elle ne l'a jamais noté - et per dio, grazie - mais je suis devenu malade, fou de sa présence, de sa proximité. Si bien que mes mains tremblaient lorsqu'elle était loin de moi, mourant d'une envie folle de la toucher. Sa peau, c'est ma drogue. Ma douceur à moi. 
Ma dolcezza. 
Elle représente pour moi tout ce que que je n'ai jamais connu. La tendresse, la sécurité,l'amour. Et ce soir, j'ai compris que je n'ai plus rien de tout ça. Son amour pour moi l'a transformé. La fille innocente que j'ai eu de la chance de rencontrer s'en est allé, laissant derrière elle une brindille étincelante, prête à s'enflammer. 
Il faut qu'elle soit forte, qu'elle éteigne ses sentiments pour moi. Elle est une Regina (une reine) en pleine gloire et c'était égoïste de ma part de ne pas la laisser briller. 
"Apprends à te battre, dolcezza, parce que je veux que tu saches te défendre, parce que je ne suis plus là pour le faire à ta place, parce que je ne pourrais pas vivre s'il t'arriverait quelque chose de mal". OSVALDO"

 

" Si tu fais un pas de plus, je t'envoie en enfer. 
Les yeux gris perçant d'Osvaldo s'abaisse sur le canon de l'arme donné par ma grand-mère et un sourire amer déforme ma bouche. 
- Ne me regarde pas comme cela. Toi même sais que je suis capable de bien viser. Ne me mets pas au défi. 
S'il n'a pas la mémoire bousillé par Del Monte, alors il se souviendra que c'est lui qui m'a appris à tenir correctement une arme. 
- Capable de viser,sì, lâché-a-t-il en relevant les yeux sur moi. Mais capable de tirer ? Non ne sono sicuro (je ne suis pas certain). 
[...]
- Qu'est ce que tu fiches en Italie, Whitney ?
[...]
- Je mange des pizzas, et des glaces. Et accessoirement, je prends du poids, mais ça ne se voit pas vraiment grâce aux cours de combat rapproché que je suis. 
- Ça, c'est toi qui le dis. 
Son regard tombe sur mes hanches qui ont effectivement pris un ou deux centimètres ces vacances. Mais c'est la faute aux tiramisu sur de Federica ! 
- Vaffanculo, articulé-je. 
Les mots sont sortis avec une telle évidence que j'ai une petite seconde d'absence où surprise et honte se mélangent. Seconde de trop qui permet alors à Osvaldo de m'attraper et de me plaquer contre la poutre sur les côtés. Il brise mon bras pour me désarmer et la douleur me fait lâcher le fusil. Avec une habilité et une finesse que je lui ai toujours connu, il le rattrape et le vide de son chargeur en un clin d'œil. Je contemple la boîte qui explose au sol et la rage monte à une vitesse folle lorsqu'il déclare : 
- Ce ne sont pas des jouets pour les petites filles comme toi, me gronde-t-il en italien. 
Je découvre alors mon couteau suisse de sa poche et l'ouvre à la hauteur de sa jugulaire. [...] Ses mains sur la fine couche de tissu qui couvre mes jambes sont de trop et ma lame, aussi vivace que moi, le frôle sur le visage et lui ouvre la chair. Nous reculons tous les deux, quelque peu surpris par mon action et lorsqu'il passe ses doigts, je remarque la coupure superficielle que je lui ai causée sur la pommette. Absolument rien comparée à la blessure dans mon cœur. 
- Ça pique ?
Ses yeux me lancent des éclairs et il renifle nerveusement. 
- Tu es faible, attaque-t-il. Tu n'as aucune volonté. Comment pourras-tu défendre un jour ceux que tu aimes, sì tu ne parviens à vaincre un ennemi. 
La dynamite en moi explose et je me jette sur lui. Mon poing par sur son autre joue et il se penche en arrière pour l'éviter. Je l'attaque sans attendre une seconde de plus, m'essouffle à essayer de lui faire mal, mais il bloque la plupart de mes coup, il parade et retourne mes attaques conte moi. Je m'arrête alors, à bout de souffle et l'observe avec dédain. Qu'est-ce qu'il est entrain de faire ?
- Bats-toi ! Crié-je. Arrête de te comporter comme un lâche ! 
- Je ne lèverai pas la main sur toi, rétorque-t-il calmement."

La princesse de la mafia, Que pensez vous de cette saga ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

tracy-lambert
  • 1. tracy-lambert (site web) | 14/05/2016

Salut, de rien merci d'être venu voir mon nouveau site qui est encore un tout petit bébé :)

cabanac
  • 2. cabanac | 14/05/2016

Bonsoir merci beaucoup pour votre mail concernant notre nouveau site je suis super contente merci encore cordialement ☺

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/06/2016